PALEOCRU
22 Octobre 2019, 11:08:51 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Confirmation majeure pour la théorie du virus utile !  (Lu 1757 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Guy-Claude Burger
Newbie
*

Karma: 2
Hors ligne Hors ligne

Messages: 41



Voir le profil WWW
« le: 18 Juin 2019, 20:56:38 »

Des chercheurs japonais viennent de découvrir un mégalovirus, baptisé « médusavirus » (il est vrai qu’ils ont été médusés, ce qui pourrait être grave à voir la tête de la fameuse Méduse qui réduisait en pierre ceux qui lui lançaient un oeil). Ce virus géant aurait apporté aux premiers eucaryotes (cellules dotées de noyau) l’enzyme nécessaire à la réplication de l’ADN, donc la possibilité même de vivre et de se reproduire. Voilà une découverte lourde de conséquences quant au concept général de virus et qui apporte une confirmation décisive à ma théorie sur le virus « utile ».

C’est une petite anecdote qui m’a mis sur la piste, il y a exactement 50 ans : mes deux premiers enfants allaient à l’école, où sévissait une épidémie d’oreillons. Eux ne présentaient aucun symptôme, et j’en avais d’abord conclu que leurs défenses naturelles, améliorées grâce à l’alimentation naturelle, avaient barré le passage au virus.

Mais voilà que la voisine du rez-de-chaussée se décida juste à ce moment à préparer une pâtisserie de son cru (si l’on peut dire). Elle venait de faire griller une bonne dose de noisettes, lorsqu’arrivèrent mes enfants, intéressés par un art pâtissier qu’ils ne voyaient jamais à la maison. Elle ne put rester le cœur froid face à leur curiosité, pensez-donc : ces pauvres petits qui ne reçoivent que du cru, un petit dessert d’aliments consistants ne pourra que leur faire du bien. Résultat, mes deux rejetons revinrent le soir avec chacun un demi-dose de noisettes grillées bien cachées dans leur estomac.

Quelques heures plus tard, ils nous réveillaient par de lamentables jérémiades. Je constatai que tous deux avaient une grosse enflure sous la mastoïde (je les vois encore) : des oreillons bien carabinés, avec une bonne poussée de fièvre. Appeler le médecin à cette heure tardive, attendons plutôt le lendemain. Des compresses feront l’affaire. Mais le lendemain, bonne surprise : il n’y avait plus rien, ni enflure ni douleur ni température. Que fallait-il conclure?

Que les défenses naturelles n’avaient pas barré la route au virus. Celui-ci avait bel et bien pénétré dans l’organisme, mais sans provoquer de symptômes. Donc manifestement sans provoquer de nuisance. Les symptômes n’étaient apparus qu’avec l’ingestion d’aliments dénaturés par la chaleur, donc sous l’effet de molécules étrangères au fonctionnement naturel de l’organisme.

Je pus constater par la suite que le même tableau se répétait pour toutes les maladies virales courantes. Parmi toutes les personnes qui pratiquaient l’instincto à l’époque, on n’observait que des signes mineurs lors de contaminations par le rhume, l'angine, les sinusites, la grippe, l’herpès, l'hépatite, le zona et chez les enfants la varicelle, la rougeole, la rubéole etc. Ces signes s’intensifiaient après une « exception » (un aliment non instincto), ou une surcharge alimentaire, mais se résorbaient très systématiquement en revenant à l’alimentation naturelle.

On entrevoit d’emblée l’erreur de paradigme dont la médecine a été la victime – et la complice. Dans le contexte culinaire, il y a pénétration quotidienne de molécules dénaturées dans les organismes. L’infection virale est automatiquement accompagnée de symptômes désagréables ou douloureux, parfois mortels, d’où la peur généralisée des virus et l’image qu’on s’en est faite depuis Pasteur. Dans un contexte naturel, cette peur n’a pas lieu d’être. Le virus n’apparaît plus comme un facteur pathogène. De quoi reprendre à zéro l’ensemble des raisonnements médicaux sur les « maladies virales ».

Lire la suite sur www.culture-nature.eu/blog
Confirmation majeure pour la théorie du virus utile
« Dernière édition: 05 Août 2019, 12:38:56 par François » Journalisée

Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !