PALEOCRU

L'alimentation paléolithique => Sujets connexes => Discussion démarrée par: Amaryllis le 16 Avril 2020, 11:17:45



Titre: De l'ADN viral piégé dans notre génome
Posté par: Amaryllis le 16 Avril 2020, 11:17:45
Bonjour

Voici un article qui montre qu'au moins certains virus sont essentiels à notre évolution. Le corollaire, à mon sens, serait donc qu'il ne faudrait pas les combattre.

https://www.museum.toulouse.fr/-/de-l-adn-viral-piege-dans-notre-genome (https://www.museum.toulouse.fr/-/de-l-adn-viral-piege-dans-notre-genome)


Titre: Re : De l'ADN viral piégé dans notre génome
Posté par: Guy-Claude Burger le 16 Avril 2020, 19:51:28
Excellent article ! Les mécanismes viraux sont parfaitement (et simplement) expliqués.
La présence de séquences virales dans l'ADN montre que les virus peuvent avoir des fonctions biologiques essentielles, comme maintenant démontré pour la programmation de la membrane placentaire.

Ce qui manque encore à la science pour mieux comprendre le phénomène viral : c'est que les soi-disant "maladies" virales, qui ont valu aux virus leur réputation d'agents pathogènes, ne se déroulent plus comme des maladies dans un contexte alimentaire "originel". On s'aperçoit au contraire que les virus courants, grippes, maladies d'enfant, mais même le HIV, programment en réalité des réaction de détoxination de l'organisme, qui se déroulent sans aucun symptôme gênant.

J'en fais l'expérience moi-même en ce moment, ainsi que deux proches, avec le coronavirus. J'observe notamment des changements dans l'olfaction et la gustation, qui sont certainement du même ordre que les anosmies et agueusies constatées récemment. Sauf qu'avec l'alimentation naturelle, il s'agit simplement de changements d'odeurs et de saveurs qui rendent les appels instinctifs particulièrement sélectifs, et réduisent assez drastiquement les rations alimentaires.