PALEOCRU
16 Octobre 2018, 16:31:40 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 16:12:22 
Démarré par François - Dernier message par François
Les noix de cajou du commerce courant sont extraites à chaud car c'est très difficile de les extraire à froid, comme l'a dit Erbi. Au Sri Lanka la méthode est de les rôtir dans les braises pour faciliter l'extraction - et je suppose que c'est pareil ailleurs !

Celles vendues par Orkos sont garanties non chauffées. 

 2 
 le: Aujourd'hui à 15:19:44 
Démarré par François - Dernier message par Aliénor
Bonjour Erbi, si toutefois tu me lis,
J'ai trouvé très intéressant ton expérience et tes explications sur les inuits. Je sais, cela fait huit ans qu'il n'apparaît plus aucun commentaire, mais ce n'est pas grave si je n'obtiens aucune réponse. Simplement, si tu reçois tjrs les mess, ça serait bien de dire où tu en es aujourd'hui. J'aime beaucoup lire les expériences des gens qui ont une ouverture d'esprit. Pour ce qui est de la noix de cajou, dans une île des Caraïbes, Antigua je crois, les femmes au marché me disaient qu'il ne fallait pas manger le fruit (la pomme) car ce n'était pas bon. Mais au Brésil, ils font un jus excellent le "cajuina" que j'ai bu souvente-fois. Je pense qu'il doit être chauffé car je n'ai jamais eu l'arrêt, évidemment. Peut-on manger la graine crue ? En magasin bio ils disent qu'elles sont crues, mais j'ai des doutes.
Par contre, manger la pulpe du fruit du cacaoyer... mmm, mélange de poire et litchis, délicieux. Voilà pour mes impressions.
Bon, et bien j'espère que tu liras cette missive, sinon tant pis !
François me dira ce qu'il en pense,
A+
Aliénor

 3 
 le: Aujourd'hui à 11:07:56 
Démarré par Aliénor - Dernier message par Aliénor
Ok François, et merci de m'avertir, j'ai dû, effectivement, omettre le petit clic. Mais ça ne me dérange pas de venir y faire un tour de temps en temps, puisque je ne peux, apparemment pas revenir en arrière pour le faire. Ceci dit, étant souvent absente de l'ordi, si par hasard G.C. me répondait... je serais heureuse d'avoir de tes news ;-))))))
Ciao et à +
Aliénor

 4 
 le: Aujourd'hui à 10:06:43 
Démarré par Aliénor - Dernier message par François
... les notifications des messages sur Paléocru que je reçois normalement par mail ont été désactivées lors d’une remise à jour.

Les notifications par e-mail ne sont actives que si on clique sur la case "Notifier" en bas de chaque fil et elles sont valables uniquement pour ce fil là. Si ont veut les recevoir pour chaque fil, il faut les activer indépendamment.

Si un nouveau fil est créé, on ne reçoit donc pas de notification. Pour en être averti, if faut aller sur le forum de temps en temps.

 5 
 le: 10 Octobre 2018, 22:36:43 
Démarré par François - Dernier message par Aliénor
Coucou à tous,
Je viens de lire toute la page et j'ai ouvert le site : http://clairetlipide.wordpress.com/2011/09/05/la-pire-erreur-de-lhumanite-lagriculture/
que j'ai fait suivre d'ailleurs sur ma communauté G+ car je pense qu'il est bon de le faire savoir.
Cordialement,
Aliénor.

 6 
 le: 10 Octobre 2018, 14:38:06 
Démarré par Aliénor - Dernier message par Aliénor
Bonsoir Guy Claude,

Heureuse de vous lire.
Vous prêchez une convaincue. J’ai lu tous vos livres, la guerre du cru, Manger vrai, et aussi le livre de votre feu ami le Dr Jean Seignalet, l’Alimentation ou la 3e médecine. Cela fait maintenant plus de 35 ans que je vous suis. J’étais même montée à Montramé et vous avais brièvement parlé, vous étiez occupé.
J’ai également mangé des insectes (je vous avais envoyé la photo sur skype) mais je préfère leur laisser la vie. Je suis une sentimentale, je n’aime pas tuer. Je suis végétalienne à 99,9 % Je mange beaucoup cru, sans mélanges et si possible au nez, mais il m’arrive d’y ajouter parfois qqs olives crues en même temps ds la bouche. Et j’ai constaté que certains arrêts fonctionnent quand même.
Bref, je n’ai pas spécialement de problèmes, ma vue s’est même améliorée après un jeûne comme je l’ai dit. Le seul « truc » ce sont les dents. Alors que tte ma vie je n’ai jamais eu de caries, là depuis qqs années, elles sont apparues, certes, peut-être après un voyage en Amérique du Sud où je me suis laissée aller à qqs gourmandises cuites (curieuse des spécialités) peut-être cela vient de là.
Bref, j’aurais bien aimé connaître votre état général (dent, ouïe, vue, cheveux…) pour me faire une idée.
Vous parlez d’un cancer du genou. A quel âge ? Déjà instincto ?
Que pensez-vous du jeûne hydrique et sec ?
Et pour Bosch, vous avez deviné : j’adore, surtout l’énigmatique Jardin des Délices. Bien sûr, je reste tout ouïe. (tout œil)
Bonne soirée et au plaisir de vous relire !

Aliénor


 7 
 le: 09 Octobre 2018, 14:44:25 
Démarré par Aliénor - Dernier message par Guy-Claude Burger
Bonjour Aliénor !

Navré de ne vous avoir pas répondu plus tôt. L’accident est provenu du fait que les notifications des messages sur Paléocru que je reçois normalement par mail ont été désactivées lors d’une remise à jour.

François vous a heureusement répondu de manière tout à fait pertinente.

Je pratique pour ma part l’instincto depuis ses origines, soit depuis 54 ans exactement. Ce qui m’intéressait d’abord était de savoir si une alimentation conforme aux données génétiques permet de guérir les maladies, et notamment d’éviter la rechute du cancer dont j’avais été atteint en 60. Puis j’ai été amené à construire une théorie aussi rationnelle cohérente que possible, afin de marquer les différences face à la médecine et aux stéréotypes classiques.

Il a fallu en effet reprendre à zéro un grand nombre de raisonnements classiques, notamment sur les virus, les bactéries, le cancer, l’obésité, le diabète, l’obstétrique, la carie dentaire etc. La médecine a toujours raisonné en termes d’agent pathogène extérieur provoquant la maladie, alors que la prise de conscience de l’intoxination quotidienne produite par l’alimentation courante change complètement la donne. Ainsi s’est constituée une nouvelle approche du problème de la santé, qui permet d’interpréter beaucoup plus fondamentalement les différents troubles inscrits au dictionnaire médical.

Il est vrai que le psychisme joue un grand rôle, et un Hamer a eu le mérite d’en souligner la responsabilité dans la genèse des cancers. Mais son erreur est d’avoir passé de la proposition : « un trouble psychique peut provoquer un cancer » à sa réciproque : « il suffit de supprimer le trouble psychique pour guérir le cancer ». C’est évidemment faux, car de nombreux facteurs se combinent pour provoquer un cancer. L’alimentation joue un rôle essentiel du fait que c’est elle qui inonde l’organisme de moélcules qui n’ont rien à y faire et qui peuvent gravement perburber le système immunitaire, chargé de reconnaître et éliminer les cellules anormales.

J’ai pu voir pour ma part que le fait de manger cru et d’obéir aux signaux du corps ne suffit pas pour éviter le cancer. De nombreuses observations m’ont montré que, par exemple, une consommation excessive de viande peut suffire pour générer toutes sortes de tumeurs, des verrues jusqu’aux tumeurs malignes. Cela s’explique par une abondance de protéines étrangères qui d’une part favorisent la croissance des cellules qui se divisent et d’autre part peuvent induire des tolérances du système immunitaire. En d’autres termes noyer dans un brouillard de molécules antigéniques les antigènes de cellules cancéreuses qui ne sont alors plus reconnues.
Il est très possible que l’importance de l’état psychique provient principalement du fait que les personnes traumatisées ou malheureuses ont tendance à compenser par multiplication des plaisirs de table.

J’ai constaté sur moi-même l’apparition d’une tumeur au genou, que j’ai fait d’abord opérer, mais qui a aussitôt récidivé ; j’ai alors stoppé la viande, et la nouvelle tumeur s’est résorbée en quelques mois, pour ne jamais réapparaître. Ma femme a fait la même expérience, mais ne voulait pas croire que la viande qu’elle consommait quotidiennement en la préparant pour les hôtes de Montramé, pouvait être la cause d’un cancer de l’utérus. Elle l’a supprimée trop tard, alors que sa sœur médecin lui avait déjà recommandé une chimiothérapie. C’est en fait la chimio qui a provoqué une kératinisation des bronches qui l’a rapidement étouffée, alors qu’elle n’avait pas de métastase visible. La chimio en question est connue pour provoquer des kératinisations, mais le processus a surpris les médecins par sa rapidité, sans doute due à une surcharge en kératines liée à la consommation intensive de viande.

C’est dans la même période que j’ai compris que les viandes d’animaux domestiques n’ont pas des saveurs naturelles : vaches, moutons, porcs ont été sélectionnés pendant des siècles, sans doute inconsciemment, en favorisant les bêtes qui avaient le goût le plus facile. À côté de la nourriture cuite, il faut en effet que la viande soit particulièrement douce pour être agréable au palais. C’est pourquoi l’on fait faisander ou mariner les viandes de gibier. Celles-ci ont à l’état cru des saveurs extrêmement prononcées, qui deviennent rédhibitoires à l’arrêt instinctif, et qui gênent même le palais des culivores après préparation, rôtissage etc. A contrario, c’est avec les viandes sauvages ou, mieux, avec la consommation d’insectes, que l’équilibrage instinctif fonctionne correctement, comme cela se vérifie par la disparition des hyperkératinisations, verrues et tumeurs.

Je suis en ce moment en train d’élever des ténébrions et des abeilles, afin de faire l’expérience à plus grande échelle d’un apport de protéines hors kératines (seuls les vertébrés en contiennent des quantités significatives). Rien de meilleur que le couvain d’abeilles avec un peu de miel comme on le trouve dans les rayons. Les premiers résultats, observés sur mon propre organisme, ont été très encourageants pour ne pas dire spectaculaires, mais il faut multiplier le nombre de cobayes pour tirer des conclusions générales.

Si vous êtes souvent en mer, je vous recommenderais de donner la priorité aux crustacés (tourteaux, langoustes, crevettes sauvages) et coquillages (moules, huîtres, bénitiers), plutôt qu’aux poissons, qui sont des vertébrés. Je n’ai jamais rien mangé de si bon qu’un bénitier trouvé dans les îles de Tahiti.

Dans un tout autre domaine : connaissez-vous Jérôme Bosch ? Si l’énigme que posent ses célèbres triptyques vous interroge (ce qui me semble probable pour une romancière), je serais heureux d’en parler avec vous.

 8 
 le: 08 Octobre 2018, 22:01:58 
Démarré par Aliénor - Dernier message par Aliénor
J'écris des romans assez éclectiques. SF ou aventure avec tjrs une part d'humour, d'amour, et d'ouverture d'esprit.
Pour Hamer, j'ai lu et ça m'a rappelé qq chose... Qu'en penses-tu ? Quand on va contre les intérêts des uns... Bref, rien de nouveau dans ce bas monde. Et c'est vrai qu'à travers mes histoires, j'essaie de montrer qu'il y a d'autres façons de vivre.
Merci pour l'invite. C'est mis de côté !
Pour le décès de Nicole, ce que je sais, mais ce n'est peut-être pas exact, c'est que vers la fin, elle était attirée par la viande qu'elle consommait à outrance. Est-ce exact ?
Bon, je retourne à mes romans ;-)
Bonne soirée,
Aliénor 

 9 
 le: 08 Octobre 2018, 12:40:05 
Démarré par Aliénor - Dernier message par François
Ah, c'est Hamer avec un seul m ! Ryke Geerd Hamer _ Wikipedia C'est vrai que Daniela est sympa et intelligente, même si je ne la suis pas dans toutes ses idées bien tranchées.  

Ce qu'elle ne dit pas c'est que Nicole Burger est morte après avoir suivi la méthode Hamer plutôt que les conseils de son mari.

Il faudrait envoyer des MP aux autres pour leur rappeler l’existence de ce forum. Je l'ai fait quelques fois, avec un succès relatif et de courte durée, mais surtout j'ai pas consacré beaucoup de temps à le promouvoir; on l'a mis à disposition et si personne ne veut en profiter tant pis. Les gens préfèrent poster sur Facebook, qui est grand foutoir et où on ne retrouve rien, plutôt qu'ici où tout est classifié et répertorié - comme dans cette section, par exemple : Ressources Internet et actualité scientifique

Tu écris quoi, des romans ou autre chose ?

Vous êtes bienvenus chez moi, j'ai deux chambres doubles d'hôtes indépendantes avec douche et WC.  


 10 
 le: 08 Octobre 2018, 11:56:35 
Démarré par Aliénor - Dernier message par Aliénor
Coucou François,
Merci pour ces détails précis. Je suis convaincue que l'instinto y est pour bcp, bien sûr, le travail a été également bien fait et c'est tant mieux. J'ai rencontré une dame sur une chaise roulante depuis 30 ans, qui avait subi une opération d'hernie discale mal faite. Evidemment, je pense bien que le cru ne fait pas tout mais il en fait pas mal.
Mais serais-tu le seul à poster ? D'autres abonnés ne voudraient-ils pas participer ?
Pour ce qui est de la solitude au Portugal, peut-être viendrons-nous briser qq jours cette thébaïde. Mon mari et moi comptons descendre un peu au soleil dès mon salon du livre terminé (je suis écrivain)
Au plaisir de te lire,
Aliénor
P.S. Cette Daniela ne me semble pas "marteau" je suis nulle et après recherches je ne sais pas qui est "Hammer" : l'acteur, la réalisatrice, l'écrivain ? 

Pages: [1] 2 3 ... 10
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !