PALEOCRU
17 Novembre 2019, 06:22:47 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: 04 Novembre 2019, 16:35:34 
Démarré par marc - Dernier message par François
Mais non, il y a des messages récents, le dernier est du 28 octobre : http://paleocru.rawpaleodietforum.com/forum/index.php/topic,176.msg780.html#msg780

C'est pas la peine de t'énerver et de crier en majuscules, ça donne pas envie de répondre.

 2 
 le: 04 Novembre 2019, 15:47:05 
Démarré par marc - Dernier message par marc
LE FORUM EST MORT IL N'Y A PLUS PERSONNE ET LES DERNIERS MESSAGES ONT 10 ANS.
EST CE QUE CE SITE ET CETTE FAÇON DE BOUFFER EST ENCORE CRÉDIBLE
NON NON NON NON

 3 
 le: 28 Octobre 2019, 00:16:09 
Démarré par denisbooks - Dernier message par denisbooks
La liste  des problèmes de santé  liés à la consommation et à la surconsommation de glucides est longue comme un jour avec pain ........
Voici une nouvelle maladie dont je n'avais jamais entendu parler....

http://www.slate.fr/story/183366/syndrome-auto-brasserie-alcool-glucides-intestins

 4 
 le: 18 Octobre 2019, 16:26:35 
Démarré par marc - Dernier message par marc
Allô toc toc toc y a quelqu 1  ..Ah c l'hibernation
 Cru tu manges malade tu peux tomber quand même et mourir pour sûr
C'est Dieu qui l'avait dit à Adam
Il mangeait cru mais pas d'animaux
Il dit à Noe  après le déluge à présent je vs autorise à manger de la chair car la terre ne produit plus toute sa force et    .... Hors je ramènerai les jours des hommes à 120 ans

 5 
 le: 13 Octobre 2019, 16:06:34 
Démarré par marc - Dernier message par marc
Vs avez lâché l'affaire M. Burger
Personne ne se soutient
On ne peut avancer comme ça
L'avocat du diable dit : Robert Marchant 106 ans
                                       Kirk Douglas  103 ans
Mon père 84 dit / la santé tu l'apporte avec toi à la naissance

 6 
 le: 30 Septembre 2019, 18:36:43 
Démarré par denisbooks - Dernier message par denisbooks
Je ne me rappelais pas avoir écrit ce message.  Je le relis 8 ans plus tard alors que notre ainé vient tout juste d'intégrer Normale Sup en section mathématiques (au lieu de philosophie malheureusement   Indéci )

 7 
 le: 30 Septembre 2019, 18:16:35 
Démarré par Guy-Claude Burger - Dernier message par denisbooks
 Je n'ai pas entendu parler de " la nécessité du feu dans la médecine chinoise"  mais la nécessité du feu dans la cuisine chinoise est bien documentée. Les chinois ont ceci de particulier que leur culture (et leur langue)  les pousse à établir une relation d'équivalence entre crudivorisme et  barbarie. De fait il est amusant de constater l'extrème contraste, de ce point de vue, entre la culture chinoise et la culture japonaise, en dépit du fait que les japonais sont,  anthropologiquement parlant,  composés de peuplades originaires de Chine. 

On notera que la Chine n'a pas toujours été "anti-cru"  puisque les textes conservés  des premiers maîtres du taoïsme vantent de manière explicite les mérites d'un régime crudivore......

Ceci étant dit,  il serait stupide de jeter la médecine chinoise par dessus bord au motif qu'elle ne partage aucune prémisse avec l'instinctothérapie  ( si ce n'est une philosophie médicale empreinte de vitalisme....)
Si tout ce qui est "matériel" est aussi "énergie" ,  la conséquence logique est qu'il doit être possible de prendre le problème de la guérison par (au moins )  deux bouts différents. 

 8 
 le: 30 Septembre 2019, 17:57:26 
Démarré par Fred - Dernier message par denisbooks
Sans l'avoir lu, tu peux aussi certainement  ajouter aussi cet ouvrage , écrit par le même auteur que celui que tu cites James C Scott

" Zomia ou l'art de ne pas être gouverné. Une histoire anarchiste des hautes terres d'Asie du Sud-Est" sorti en poche – 29 mai 2019

( c'est un réflexe de bibliophile que de vérifier systématiquement la biblio d'un auteur intéressant....)

 9 
 le: 30 Septembre 2019, 17:42:52 
Démarré par Fred - Dernier message par denisbooks
Merci François .

Le livre d'Harari n'est pas passé inaperçu de la presse mainstream . On en a beaucoup entendu parler.
 
Par contre "Against the grain" est un ouvrage forcément  confidentiel, dont le titre a déjà été utilisé  il y a une dizaine d'années par un ouvrage d'un autre auteur lequel  racontait,  si je me souviens bien,  la destruction écologique du Middle West (anciennement des prairies sauvages comme chacun sait) par l'agriculture céréalière.

Il y a un jeu de mot dans le titre puisque au sens littéral " against the grain" veut dire " contre le grain / contre les céréales  " et au sens figuré " go against the grain " signifie quelque chose comme " être contre nature, aller contre le bon sens, aller à contre courant"


 

 10 
 le: 29 Septembre 2019, 21:32:10 
Démarré par François - Dernier message par François
Pour manger sain, faire attention à la composition des aliments ne suffit pas

Anthony Fardet - Chargé de recherche, UMR 1019 - Unité de Nutrition humaine, Université de Clermont-Auvergne, Inra
Edmond Rock - Directeur de recherche, Inra

Citation
Usuellement, le potentiel santé d’un aliment est défini en examinant sa composition en nutriments : teneur en glucides, lipides, protéines, vitamines, minéraux, phytonutriments…

Cette vision purement « nutritionnelle » de l’alimentation est cependant réductionniste. Elle ne rend pas compte pleinement du lien entre aliments et santé, car elle occulte une partie de leurs propriétés, celles dues à leur structure. Or en ignorant cet effet « matrice », on s’expose à des recommandations erronées. Ainsi, donner à un enfant des céréales de type riz ou blé complet pour son petit-déjeuner semble une bonne idée. Cependant la cuisson-extrusion ou le soufflage peut avoir tellement dénaturé la matrice de l’aliment qu’elle l’a transformé en une source de sucres « rapides » pour l’organisme. Et donc, au final, l’enfant absorbe un aliment riche en sucres simples, dont les propriétés sont très éloignées de celles de la céréale initiale.

Resté trop longtemps ignoré des nutritionnistes, ce concept est crucial pour bien évaluer le potentiel santé d’un aliment, en particulier à une époque où les produits ultratransformés ont envahi les rayons des hypermarchés.

Qu’est-ce que la matrice d’un aliment ?


Une « matrice » (du latin mater qui signifie mère) est un élément qui « fournit un appui ou une structure, et qui sert à entourer, à reproduire ou à construire ». Dans le cas des aliments, il s’agit en quelque sorte de leur structure tridimensionnelle. Les nutriments (ainsi que l’eau) qui la composent interagissent entre eux, ce qui confère des propriétés particulières, voire spécifique.

Prenons une amande : elle est dure, marron, plus ou moins poreuse, fibreuse. Si on la broie, sa matrice change : l’amande se présente désormais sous forme de poudre. Or si la composition d’une amande broyée est bien strictement identique à celle d’une amande entière, leurs effets dans l’organisme ne sont pas les mêmes. Les différences physiques se traduisent en particulier par une différence de digestibilité des nutriments, qui entraîne notamment des réponses physiologiques et métaboliques différentes.

L’effet matrice des aliments implique donc que « deux aliments de composition identique mais avec des structures différentes n’ont pas les mêmes effets sur la santé ».
(...)

Pages: [1] 2 3 ... 10
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !