PALEOCRU
20 Mai 2019, 16:56:41 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: merci fred encore  (Lu 1654 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
krwoox
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Messages: 13


Voir le profil
« le: 12 Septembre 2009, 18:44:35 »

Salut
moi c'est gab ou krwoox, au choix
j'espère que les élucubrations de ce forum feront évoluer l'alimentation du troupeau, apparemment intoxiqué de la même manière qu'un junky de banlieue errant de squat en squat.
Comme il semblerait que les aventures extra géniales du genre humain atteignent des sommets toujours plus extravagants et/ou pitoyables de génération en générations, il semble important de porter attention au contexte de notre existence, et bien sur, le contexte alimentaire en particulier. Surtout que ce domaine alimentaire est truffé (!) de nombreuses fausses vérités & croyances : imaginez si un docteur vous disait "si si regardez un match de foot sinon la carence en calcium risque fortement d'accentuer vos douleurs dorsales" ou "le manquement au RDV quotidien du JT peut amener votre corps à sécréter trop d'adrénaline et vous aurez des nausées & la tête qui tourne très fréquemment"... ah heureusement que le corps médical ne s'occupe que de certains domaines (pas des téléphones portables, des émotions négatives colportées par les médias de masses, etc...)

Voilà pour la présentation de ma raison d'être ici, concernant l'intérêt que je porte à ce site. Je pourrais me présenter de manière plus conventionnelle mais ce n'est pas le moment idéal (vous comprenez les valeurs, etc... de TLM ne sont pas au même niveau). Donc je remet cette partie de plaisir à plus tard.

En attendant n'oubliez pas de vous faire vacciner contre le manque d'imagination, avec ImaginatOccinum!
Journalisée
Fred
Invité
« Répondre #1 le: 16 Septembre 2009, 17:02:20 »

Bienvenue gab !
Journalisée
krwoox
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Messages: 13


Voir le profil
« Répondre #2 le: 07 Octobre 2009, 22:43:12 »

Me revoilà pour la présentation!

De formation en maintenance informatique, j'ai déserté ce boulot... Pour arriver à bosser occasionellement chez un ancien instincto qui m'a initié à cette pratique (d'autant plus qu'il pratique encore le midi un repas à l'instinct, ce qui a été génial pour moi). Depuis j'ai bossé dans un biocoop 6mois pour me rendre compte que manger bio n'inclue pas des fruits et légumes de qualité qui peuvent être attirants crus/nature, alors qu'avant je le pensais.

Donc quel intérêt de faire du "plus propre" si la qualité n'est pas au rendez vous? ...

Si on diversifie plus l'étalage de produits agroindustriel transformés des filliales bio plutôt que l'éventail de fruit et légumes, avec variétés originales mais aussi mûres...?
Si le but des acteurs de l'avant dernier maillon de la chaine bio (les magasins) est de remplacer un système défaillant (car il centralise trop mal), la grande distribution, mais en gardant les inconvénients ... n'est-il alors pas normal de mettre en avant:
- les bocaux de ratatouille (aux légumes Bio SVP!)?
- les bonbons au sucre roux ou rapadura complet (censés moins "déminéraliser", donc donner des caries plus complètes!) ?
- l'initiative super-écolo de distribuer en vrac dans des sachets en papier remplis par le consommateur, différentes denrées surtout céréales/fruits secs ?
- l'approvisionnement auprès de maraichers et producteurs locaux, qui est encore une exclusivité dans certains réseaux bio, mais pour combien de temps?

Or, si on fait ces concessions pour réduire la pollution, mais qu'on a des fruits pas mûrs pour plusieurs raisons:
 - Pour les fruits français mais pas de la région, plateforme oblige, on ne bosse pas en direct quand les arboriculteurs sont trop loin)
 - En grande surface, il faut des fruits pas murs, quite à prévoir des pertes énormes, car le consommateur tate, et le libre service à grande échelle est ce qu il y a de mieux pour maltraiter des fruits dont la maturité les rend délicats
 - la filière bio ne fait pas venir (ou très peu) de fruits exotiques. Le peu qu'il font venir, étant donné que c'est par bateau, n'est pas mûr donc les 3/4 en pertes et le quart restant pour les pigeons de passage... (ah heureusement qu'il y a maintenant des mangues en espagne!)
 Officiellement chez biocoop, on ne fait pas venir de mangues/ananas par avions, car ça pollue trop. (en plus qui a déja vu un bateau de fruits exotiques s'écraser dans une tour de commerce international???... la ptite blague Sourire )

Pourtant, il semble que de part ses choix alimentaire un végétalien semble moins polluer qu'un locavore, en terme d'émissions de gaz à effets de serre... et probablement en terme de maintien d'une zone de terre (et donc de potentiel de biodiversité non exploité), inerte, car le maraichage bio inclut le désherbage vapeur, l'arrachage de mauvaise herbes sans recouverture, les engrais qui ressemblent à de la feuille d'alluminium dorée (ramené par une cliente dans de la mâche bio), les semences bio parfois/souvent hybridées, etc...

Donc quel est le but réel du "bio" ("AB" de chez la multinationale EscrocCert entre autres) si c'est pour faire du sarkozysme écologique, un genre de controle social, ou le privilège (d'être tamponné AB fleuri) est réservé à l'élite, à ceux qui pourront trouver un terrain peu rempli de pesticides (moins que la limite), pour s'addonner au même forçat qu'est le travail agricole conventiel, dicté par ses dogmes prioritaires à toutes autres réflexion ( comme le fréquent "Il faut bien désherber, ça concurrence"...)
Le point positif est la taille de l'exploitation bio qui en général se limite à quelques Ha, et c'est d'autant mieux!

Ce qui est très dommage c'est qu'autant de moyens soient mis en oeuvre pour offrir une nourriture certifiée Bio mais pas "de qualité" (et ceci de part l'organisation des filiales bio). Alors ainsi, sans satisfaction gustative par les fruits, on se retrouve frustré et +/- contraint de manger animal/agroindustriel

---

Voilà donc en gros ce qui m'intéresse, c'est principalement la permaculture arboricole dans le sud de la France ou italie/espagne/portugal. C'est ausi prévu que je parte un bout de l'hiver en Rep Dom pour ce genre de projets, je connais quelqu'un qui a un terrain la-bas et ce genre de projet.

Voilà désolé pour vous avoir fait attendre mon autodescription!
Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !