PALEOCRU
22 Octobre 2019, 11:12:49 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Produits animaux  (Lu 3425 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Fred
Invité
« le: 20 Septembre 2009, 18:11:06 »

En anglais :

Eat wild
"Eatwild.com is your source for safe, healthy, natural and nutritious grass-fed beef, lamb, goats, bison, poultry, pork, dairy and other wild edibles."
« Dernière édition: 20 Septembre 2009, 18:24:40 par Fred » Journalisée
eric
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12


Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: 15 Novembre 2009, 12:54:29 »

Très intéressant.
Mais apparemment, on ne trouve se type d'approvisionnement en "grass-fed meat" qu'aux USA, Canada, et Panama.
Journalisée
François
Administrator
Full Member
*****

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 188



Voir le profil
« Répondre #2 le: 01 Juin 2010, 19:56:54 »

Les insectes, bifteck de l'avenir (Le Monde, 31.5.2010)
Citation
L'entomophagie présente, selon ses promoteurs, de multiples avantages. Les qualités nutritionnelles des insectes sont grandes. Ils contiennent des protéines, des lipides, des minéraux (zinc, fer), des vitamines, parfois plus que la viande ou le poisson. Et ils ont un bien meilleur rendement que le bétail traditionnel. "Il faut 10 kg de nourriture végétale pour produire 1 kg de boeuf, explique Arnold Van Huis, entomologiste à l'université de Wageningen (Pays-Bas). Alors qu'il en faut seulement un ou deux pour les insectes comestibles."  Ils ont également besoin de beaucoup moins d'eau. Or 70 % des terres arables et 9 % de l'eau douce sont aujourd'hui consacrées à l'élevage, qui est en outre responsable de 18 % des émissions de gaz à effet de serre, selon la FAO. Quant aux poissons sauvages, ils sont souvent surexploités. Et les poissons d'élevage sont nourris avec... du poisson sauvage. Comment nourrir, dans ces conditions, les 9 milliards d'habitants de la planète en 2050 ?

"Nous avons besoin de sources de protéines alternatives, et les insectes en sont une", estime Paul Vantomme, du département forêt de la FAO. Disponibles en grande quantité à l'état sauvage, ils sont aussi faciles à élever, car ils peuvent se reproduire rapidement dans des espaces fermés (le confinement permet de prévenir d'éventuelles pollutions). Les espèces les plus productives pourraient donc devenir une sorte de "mini-bétail".

(…) Quelque 1 400 espèces sont consommées en Afrique, en Asie, et en Amérique latine : larves de coléoptères, fourmis, chenilles, criquets, chrysalides des vers à soie, punaises, cigales, grillons, araignées, scorpions... (Avis aux amateurs, cependant, comme pour les champignons ou les végétaux, tous les insectes ne sont pas comestibles.) La Chine, le Japon, la Thaïlande, l'Afrique du Sud, le Mexique figurent parmi les plus importants consommateurs.


Hmmm... des scorpions ?!?
Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !