PALEOCRU
26 Juin 2019, 00:09:19 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L’alimentation sensorielle raisonnée  (Lu 1469 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Amaryllis
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 35



Voir le profil
« le: 08 Août 2016, 06:58:30 »

J’ai ouvert ce topic pour vous présenter brièvement l’alimentation sensorielle raisonnée qui est une variante de l’alimentation instinctive ou Instinctonutrition. Elle a été mise au point par Dominique Guyaux.

Tout comme dans le cas de l’alimentation instinctive, les aliments sont consommés sous forme brute, c’est-à-dire sans cuisson, sans assaisonnement, sans mélange, sans extraction de jus, sans râper les aliments, etc… Les produits laitiers (issus de l’élevage) et le blé (très sélectionné) sont exclus.

L’alimentation sensorielle raisonnée apporte un plus très intéressant à l’alimentation instinctive quant à la gestion de la plage alimentaire. Elle définit 3 familles d’aliments en fonction de leur accessibilité naturelle par nos ancêtres :
- Les aliments de proximité accessibles quotidiennement : les légumes par exemple.
- Les aliments saisonniers accessibles par périodes : fruits saisonniers par exemple.
- les aliments aléatoires, accessibles rarement : fruits séchés, viandes de gros animaux, par exemples.

Un autre point intéressant est l’importance du monoaliment. La nature n’étant pas un supermarché, nos ancêtres ne devaient guère avoir l’occasion d’empiler plusieurs aliments au cours d’un même repas, excepté peut-être les aliments de proximité. Donc, l’alimentation sensorielle raisonnée consiste à consommer un seul aliment par repas le plus souvent possible, ceci sous-entend évidemment plusieurs repas par jour (de 4 à 6 pour donner une idée). Le jeune sensoriel (lorsque rien ne sent bon) fait naturellement partie de ce mode alimentaire.

Dominique Guyaux a effectué un gros travail scientifique validé par la soutenance d’un mémoire disponible gratuitement sur son site et intitulé :
« Du cru au cuit : une histoire des conduites alimentaires dans la lignée Homo
Du cuit au cru : une prospective sanitaire issue du passé »
De plus, son dernier livre est sorti récemment ; il s’intitule « l’éloge du cru ».
Lien du site : https://alimentationsensorielle.fr/
Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !