PALEOCRU
13 Novembre 2018, 08:05:56 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Résumé  (Lu 3393 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
François
Administrator
Full Member
*****

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 184



Voir le profil
« le: 21 Septembre 2009, 23:40:04 »

Voilà un très bref résumé qui n’est pas un vrai journal : il serait long de 16600 jours environ depuis la lecture initiale qui m’a certainement épargné une vie effroyable…

1964 : Je lis l'oeuvre de Günther Schwab ("La danse avec le Diable", puis "La cuisine du Diable" et "Les dernières cartes du Diable") qui me positionne en porte-à-faux avec la mentalité technocrate de l’époque en transformant radicalement ma vision des choses, tout comme ma façon de me nourrir. Suppression du sucre raffiné, du café, du thé, du cacao, des pseudo-aliments synthétiques, des médicaments, limitation drastique de la farine blanche : cela suffit pour mettre à fin à une fatigue chronique et à une santé chancelante dont les médecins n'avaient trouvé la cause malgré des examens poussés (curieusement, ils avaient oublié de me demander de quoi je me nourrissais, en l’occurrence principalement de pâtisseries !). En une semaine, je retrouvais une forme normale. Toutefois, j'avais encore le rhume au moins 4 mois par année et entre dix et vingt ans plus tard d'autres troubles mineurs apparurent.

1987 : Le livre de GC Burger "La guerre du cru" (première édition de « Manger vrai ») tombe entre mes mains. Comme je ne connaissais personne ayant essayé l'instinctonutrition, je tentais l'expérience moi-même durant une semaine afin de vérifier ou d'infirmer les dires de l'auteur. Je me sentis quasi immédiatement d'une légèreté et d'une forme extraordinaire et comme j’avais plus de plaisir à manger qu’avant, je continuais cette expérience pour une 2ème semaine.

Au bout de ces 2 semaines, mon épouse me dit :
- Tu vas manger avec nous ce soir, puisqu'on a des invités ?
- Oui, oui, c'est bon, j'ai vu ce que je voulais voir, ok, je mange comme vous.

Gigot rôti dans la cheminée, polenta, légumes bouillis, fromage, vin et désert mirent fin à mon expérience. Mais je me sentis si mal que je n'en dormis pas de la nuit ! J'eus alors le sentiment que mon organisme avait en quelque sorte entrepris une rénovation avec les matériaux de qualité normale qu’il avait reçu durant ces 2 semaines et qu'il avait été fortement dérangé par un apport des mêmes matériaux défectueux dont il avait entrepris de se débarrasser en échange des nouveaux.

Je n’avais manifestement plus qu’à poursuivre mon expérience pour une durée indéterminée… tant et si bien que je la continue toujours, ce que je n’aurais jamais imaginé au départ ! Cela fait donc 22 ans et 8 mois que je n’ai plus mangé ni produits laitiers, ni blé, ni rien de cuisiné, de mélangé  ou de transformé d’une manière ou d’une autre – à part quelques rares verres de vin occasionnels. 

Le rhume et les autres bobos se sont évanouis (pas complètement toutefois, mais à 95% environ), la vie est beaucoup plus simple sans cuisiner, j’ai découvert une foule d’aliments délicieux et nouveaux pour moi, j’ai jusqu’ici conservé une excellente forme et finalement je n’ai plus honte d’être un humain.

Heureux de contribuer à ce forum créé par Fred à mon instigation et de répondre à vos éventuelles questions.

François
Journalisée
mimia
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1


Voir le profil
« Répondre #1 le: 23 Septembre 2009, 10:20:57 »

Bravo,
Mais socialement,as- tu perdu beaucoup d'amis et de connaissances
Ce côté n'est pas facile à résoudre.
Bises
J.
Journalisée
Amaryllis
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 35



Voir le profil
« Répondre #2 le: 27 Septembre 2009, 21:03:15 »

1964 : Je lis l'oeuvre de Günther Schwab ("La danse avec le Diable", puis "La cuisine du Diable" et "Les dernières cartes du Diable") qui me positionne en porte-à-faux avec la mentalité technocrate de l’époque en transformant radicalement ma vision des choses, tout comme ma façon de me nourrir.
J'ai lu le premier en entier ("La danse avec le Diable"). C'est un livre très intéressant. A lire absolument si vous tombez dessus !
Journalisée
François
Administrator
Full Member
*****

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 184



Voir le profil
« Répondre #3 le: 28 Septembre 2009, 08:58:19 »

Mais socialement, as- tu perdu beaucoup d'amis et de connaissances

C'est une question ? Non, pourquoi aurai-je perdu des amis, en encore moins des connaissances ? Au contraire j'en ai rencontré de nouveaux, beaucoup de gens intéressants.

A part ça : bienvenue !
François
Journalisée
krwoox
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Messages: 13


Voir le profil
« Répondre #4 le: 02 Octobre 2009, 19:38:10 »

CHouette récit... Pour les livres du Dr Schwab, ils sont surement introuvables... j'ai déjà eu du mal à me dégotter la guerre du cru d'occaz sur le net. Manger vrai est plus rare.
Journalisée
François
Administrator
Full Member
*****

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 184



Voir le profil
« Répondre #5 le: 04 Octobre 2009, 08:39:11 »

Pour les livres du Dr Schwab, ils sont surement introuvables...

Non, tu les trouves sur internet :
La Danse Avec Le Diable. Une Interview Fantastique. Traduit De L'allemand Par Jean Choisel. Günther Schwab
Aussi là et sur E-bay

La Cuisine du Diable

Par contre, je n'ai pas trouvé
"Les Dernières Cartes du Diable"
Citation
Un journaliste américain, un technicien allemand, une jeune française médecin et un poète suédois décident d'interviewer le « Prince de ce monde ». Le Diable est maintenant homme d'af£aires il dirige le Ministère de l'Extermination. Son programme : empoisonnement de l'air, pollution et gaspillage des eaux, dégénérescence de l'homme par l'alimentation dénaturée, par le bruit, par la course au standard de vie, l'abus de la chimie en médecine, en agriculture, par l'augmentation de la radio-activité, etc.
Une interview fantastique qui mène à cette évidence que, sans un prompt retour à l'éternelle loi, aux invariables règles morales, l'existence du genre humain paraît exclue à brève échéance.

GUNTHER SCHWAB est né à Prague en 1904. Il voyagea beaucoup avant de se fixer en Styrie, à l'Inspectorat des Eaux et Forêts.A Vienne, il accéda au doctorat honoris causa. En 1935, il publia Aventures près du Fleuve. Ce best-seller fut suivit par d'autres oeuvres.
               
C'est toute sa vie durant que GUNTHER SCHWAB recueillit la documentation de cette interview fantastique qui, lorsqu'elle parut, fut immédiatement traduite en plusieurs langues. La Danse avec le Diable fut le premier volume qui parut en français ; devant le succès remporté par cette oeuvre, le deuxième volume La Cuisine du Diable fut ensuite publié. Avec « LES DERNIERES CARTES DU DIABLE » se poursuit cette extraordinaire interview déjà devenue célèbre.

Mais G. Schwab n'avait pas identifié le problème induit par la cuisson des aliments et il ne remet pas en question l'idée reçue que les humains ont perdu leur instinct alimentaire.
Journalisée
denisbooks
Jr. Member
**

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 67


Voir le profil
« Répondre #6 le: 09 Octobre 2009, 21:03:02 »

Sa biographie officielle sur Wikipedia ne mentionne pas le fait qu'il a  été officiellement "démis"  de son poste de fonctionnaire des Eaux et Forets après la seconde guerre mondiale du fait de ses positions pro-nazies. Ce qui ne veut pas dire que son livre soit inintéressant. C'est le premier grand livre contre les multinationales de l'agro-alimentaire écrit après-guerre. Il a eu un retentissement considérable et va aider à la formation des premières associations de consommateurs en Suisse, en Autriche, en France...
Journalisée

"C'est seulement de manière polémique que la réalité s'offre à la connaissance". Adorno
Canari
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9


Voir le profil
« Répondre #7 le: 11 Novembre 2017, 01:10:30 »

Bou diou, j'ai mangé mes premieres 2 semaines de tout cru il y a environ 30 ans! J'ai trouve ça super pour la digestion, mais dur pour s'approvisionner, car j'ai toujours senti que je dois manger de la viande. Steak tartare et roll mops et oeufs n'etaient pas assez...

Donc j'ai remis a plus tard jusqu'a maintenant... Enfin bon, je suis pas en 100% cru car j'ai horreur de la perfection et du chiffre 100%
Journalisée
François
Administrator
Full Member
*****

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 184



Voir le profil
« Répondre #8 le: 12 Novembre 2017, 11:14:12 »

Tu peux remplacer 100% par 99,9% ou même 99%, ça va pas changer grand chose ! De toutes façons, la perfection n'est pas de ce monde - quoique rien n’empêche d'essayer de s'en approcher au maximum !  Clin d'oeil
Journalisée
Guy-Claude Burger
Newbie
*

Karma: 2
Hors ligne Hors ligne

Messages: 34



Voir le profil WWW
« Répondre #9 le: 16 Novembre 2017, 00:11:34 »

Intéressantes discussions !

Quant au livre "Manger Vrai", il sort de réimpression cette semaine avec quelques remaniements notamment sur le cholestérol, vu que la théorie médicale a changé entre-temps t(out en nécessitant encore une sérieuse remise en cause). 

Vous pouvez le trouver à l'adresse :  www.culture-nature.eu/livres   et peut-être bientôt sur  Amazon.fr.
Journalisée

Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !