PALEOCRU
22 Octobre 2019, 11:10:03 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Erbi se présente  (Lu 1852 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
François
Administrator
Full Member
*****

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 188



Voir le profil
« le: 15 Mai 2010, 13:14:39 »

Bienvenue, Erbi !
Je repositionne tes message ci-dessous.
François

-------------------------
salut le paleogres !!!  Sourire

je commence a etre un "vieux cru" et entre le canada et la martinique j ai quelques experiences a confier. pour commenter les textes que j ai trouvés sur les blogs et en particulier la toujours d actualité discussion entre l'inné et l'acquis j avoue que mon experienceme confirme a chaque fois qu  il y a des bases profondes (jusqu'a quel millainaire ?!) a notre capacité d'échanger avec la nature. je te donne mes fruits tu transportes mes graines, tu bouffes les petits animaux faciles a attra per surtout quand ils sont en surnombre et je pense que ce sont les changements climatiques qui ont poussés certains groupes dhominidés a devenir cuits puis toxicos et qu ils ont zigouyé ou infecté ou intoxiqué les autres pour finalement devenir les GRANDS HOMO SAPIENS SAPIENS ET inventer des dieux et autres rationalisationpour ce donner le droit d'échapper aux lois de la nature pour son pouvoir. Résumé de résumé!!

des exemples pour le lien entre l importance d un aliment pour nous et sa disponibilité dans notre ecosysteme, ( ce qui ne va pas dans le sens d etre des carnivores !!!): le fruit de la pomme cajou est tres attirant de facon olfactive et tres accessible dans l arbre, avec un arret terrible "au couteau"!! on est obligé de recracher la bouchée des l arret. La noix de cajou; selon moi, ne fait pas partie de notre plage alimentaire ( impossible de l obtenir dans la nature en ecrasant la coque qui laisse un suc corrosif et rend la noix non comestible) pour moi meme les noix orkos ne donnent qu un arret tres faible et bien loin de celui de la pomme cajou. L arbre a mis en place une strategie adaptative pour nous attiré olfactivement avec la pomme et que nous laissions en paix sa graine.

sur les inuits, jai eu la chance de travailler dans le grand nord quebecois pendant 4 années assez régulièrement pour discuter avec les anciens et connaitre certaines de leurs coutumes ainsi que leur histoire.
les inuits sont d origine mongole et les derniers autochtones arrivés en amérique par le détroit de Bering, surement il y a 10 a 15 000 ans. Ils ont du s acclimater au grand nord tout simplement parceque les immigrants d avant, les cis et les obgiwés (orthographe a vérifier) les ont toujours pourchassés et empecher de s installer plus au sud que la limite des arbres. D ou la haine farouche entre les cris et les inuits, ce sont d ailleurs les cris qui ont donnés le nom insultant de esqimaux aux inuits qui veut dire mangeur de viande cru. La morphologie des Cris est totalement differente et ils seraient plutot mélanésiens (grands, forts et barraqués)
les inuits quand ils tuent un béluga ou une baleine offrent les visceres aux vieilles personnes comme un signe de respect et les personnes agées les mangent avec délice. Le manque de vitamines et de verts les poussaient a cueillir beaucoup de baies l été pour se revitaminiser et en garder un peu gelés avec eux , pareil pour les oiseaux qu ils laissaient pourrir. par contre il ne ramassent pas dutout les cepes meme quand il y en a des kg parterre et disent que c est de la nourriture de touktou (les caribous)
leur santé n etait d ailleurs pas florissante et il n etait pas rare qu un groupe meurt pendant l hiver si la chasse etait mauvaise, et surtout l arrivée d un enfant etait signe de bonne santé du groupe et de force des chasseurs du groupe parcequ ils nourrissaient assez bien les femmes pour qu elles ne soient pas amenorrheique ( la sousnutrituon amene normalement des phenomenes de régulation chez les mamiferes qui nbaisse leur fecondité voire meme bloc l ovulation chez la femme tout en lui donnant des sensations d energie plus importante, voir les symptomes des anorexiques °

voila je m arrete car bien sur la situation actuelle des inuits est une catastrophe ecologique et humaine sans precedent.

donc petits elements pour aller dans le sens de notre appartenance a un systeme complexe de regulations et d echanges multiples qui bien sur sont devenus obsoletes dans le modele cuit, ou la cueillette, le partage,l echange des contacts c est transformé en stockage, tesorisation et pouvoirs sur l autre. Il y a bien eu quelques tentatives de certains mystiques de nous ramener a l ici et maintenant de la cueillette et de l etre au monde mais ils ont été utilisés a l inverse de leur idée d origine ( jesus/st paul; etc.. )

Enfin, mon experience me dit que nous sommes omnivores et que certains deviennent carnivores par "réduction" et il me semble aussi que peu a peu je vais vers plus de clarté avec les appels et les arrets et alors je ne maigri pas tout en mangeant moins. Il me semble meme que  nous devrions nous rapprocher plus de la nourriture des singes et gouter plus souvent aux feuilles et aux herbes qui sont delicieuses ( ex koutouk) et ne saturent pas; bien sur aussi les insectes me paraissent de bases comme les coquillages. PLUS FACILE A RAMASSER = PLUS SUREMENT DANS NOTRE PLAGE ALIMENTAIRE DE BASE ( les paleos ne devaient pas souvent trouver un espadon echouer sur la plage !!!)
allez les paléogres a plus comme on dit a fort de france

erib
Bien cordialement aux lecteurs
« Dernière édition: 15 Mai 2010, 13:23:44 par François » Journalisée
Aliénor
Newbie
*

Karma: 1
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 17



Voir le profil
« Répondre #1 le: 16 Octobre 2018, 15:19:44 »

Bonjour Erbi, si toutefois tu me lis,
J'ai trouvé très intéressant ton expérience et tes explications sur les inuits. Je sais, cela fait huit ans qu'il n'apparaît plus aucun commentaire, mais ce n'est pas grave si je n'obtiens aucune réponse. Simplement, si tu reçois tjrs les mess, ça serait bien de dire où tu en es aujourd'hui. J'aime beaucoup lire les expériences des gens qui ont une ouverture d'esprit. Pour ce qui est de la noix de cajou, dans une île des Caraïbes, Antigua je crois, les femmes au marché me disaient qu'il ne fallait pas manger le fruit (la pomme) car ce n'était pas bon. Mais au Brésil, ils font un jus excellent le "cajuina" que j'ai bu souvente-fois. Je pense qu'il doit être chauffé car je n'ai jamais eu l'arrêt, évidemment. Peut-on manger la graine crue ? En magasin bio ils disent qu'elles sont crues, mais j'ai des doutes.
Par contre, manger la pulpe du fruit du cacaoyer... mmm, mélange de poire et litchis, délicieux. Voilà pour mes impressions.
Bon, et bien j'espère que tu liras cette missive, sinon tant pis !
François me dira ce qu'il en pense,
A+
Aliénor
Journalisée
François
Administrator
Full Member
*****

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 188



Voir le profil
« Répondre #2 le: 16 Octobre 2018, 16:12:22 »

Les noix de cajou du commerce courant sont extraites à chaud car c'est très difficile de les extraire à froid, comme l'a dit Erbi. Au Sri Lanka la méthode est de les rôtir dans les braises pour faciliter l'extraction - et je suppose que c'est pareil ailleurs !

Celles vendues par Orkos sont garanties non chauffées. 
Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !