PALEOCRU

L'alimentation paléolithique => Ressources Internet et actualité scientifique => Discussion démarrée par: Bertrand Seguy le 09 Février 2012, 16:18:49



Titre: Fructose chauffé
Posté par: Bertrand Seguy le 09 Février 2012, 16:18:49
Vu sur le site lanutrition.fr :

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/sucre-et-produits-sucres/sucre/exclusif-un-sirop-sucre-est-toxique-pour-les-abeilles.-et-pour-lhomme.html

Un sirop sucré est toxique pour les abeilles.
Et pour l’homme ?


Le déclin des populations d’abeilles dans le monde reste inexpliqué. Ont été successivement incriminés les pesticides, les OGM, les changements de champ magnétique, la pollution atmosphérique, le réchauffement climatique. Mais il n’existe aucune explication satisfaisante pour l’instant.

Et voici qu’une nouvelle piste se profile. Les abeilles reçoivent fréquemment à certaines périodes de l’année comme la fin de l’été, des sirops sucrés. Ils sont destinés à favoriser la reproduction et la production de miel. Parmi eux les sirops issus de l’hydrolyse du maïs, riches en fructose - un sucre que l'on retrouve naturellement dans les fruits et dans le miel - sont très prisés des apiculteurs. Ces sirops sont appelés HFCS (high fructose corn syrup). Ils sont composés presqu'en partie égale de glucose et de fructose (un peu plus du second que du premier), deux sucres simples. A cet égard, ils sont proches dans leur composition du sucre blanc, le saccharose (50% de glucose, 50% de fructose).

Des chercheurs ont établi que ces sirops, lorsqu’ils sont chauffés modérément – dès 50°C – donnent un composé toxique issu de la dégradation du fructose, appelé 5-hydroxymethylfurfural (HMF). Le HMF est toxique pour les abeilles et il pourrait donc jouer un rôle dans le déclin des abeilles observé sur tous les continents.

En 2009, Blaise LeBlanc and Gillian Eggleston qui travaillent dans un centre de recherches du ministère de l’agriculture à Tucson (Arizona) ont mesuré le niveau de HMF dans des sirops de maïs riches en fructose au cours d’une période de 35 jours. Résultats : plus les températures s’élèvent, plus le niveau de HMF monte.

Ces données sont importantes pour comprendre le mal dont sont victimes les abeilles, mais, assurent les chercheurs, elles sont aussi importantes pour la santé humaine. Les sirops de type HFCS sont en effet incorporés à une myriade d’aliments, aux Etats-Unis bien sûr mais aussi et de plus en plus en Europe. On en trouve dans les sodas, les plats cuisinés, les yaourts, les confitures. Leur consommation aux Etats-Unis et en Europe a donc considérablement augmenté ces dernières années. Et comme ces sirops ressemblent au sucre blanc, on peut penser que s'ils sont problématiques, alors les aliments sucrés avec du saccharose le sont tout autant.

Le fructose bénéficie d’une image "diététique" car il est présenté comme "sucre de fruits". De nombreux médecins le conseillent aux diabétiques puisqu’il n’élève pas la glycémie. En réalité, le fructose ajouté aux aliments et le HFCS sont à l’origine d’une résistance à l’insuline qui peut conduire à l'obésité et au diabète de type 2. Cette étude montre que ces aliments édulcorés au fructose pourraient présenter un nouveau risque pour la santé via ses produits de dégradation. Des études ont trouvé que le HMF endommage le support du code génétique (ADN) de nos cellules via son produit de dégradation, le 5-sulphoxymethylfurfural (SMF). A noter que le miel d'abeilles nourries au sirop de maïs riche en fructose renferme lui aussi du HMF.

__________________________

Comme d'habitude, l'article ne va au bout de son raisonnement, à savoir qu'il s'abstient de conclure que le chauffage au dessus de 50°C de tout aliment contenant du fructose est susceptible de produire les molécules toxiques citées, le SMF et le HMF.

Ceci pourrait bien expliquer pourquoi les adeptes du "low carb" constatent une amélioration de santé par rapport au régime standard. En fait, ce ne serait pas dû à la suppression du sucre mais bien à la suppression des molécules issues de la dégradation du sucre par le chauffage.

Inquiétant tout de même pour le miel. Est-ce que quelqu'un sait si en agriculture biologique le nourrissage des abeilles au sirop est interdit, même s'il s'agit d'un sirop issu de l'AB ?


Bertrand