PALEOCRU
23 Avril 2021, 06:52:25 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
  Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
  Voir les messages
Pages: 1 [2] 3
16  L'alimentation paléolithique / Sujets connexes / Re : Les exorphines aux origines de la civilisation le: 03 Septembre 2016, 17:31:22
Hmm... oui, en effet. Je l'avais pourtant cherché mais je ne l'avais pas trouvé.  Embarrassé
17  L'alimentation paléolithique / Sujets connexes / Les exorphines aux origines de la civilisation le: 26 Août 2016, 07:05:01
Les exorphines contenues dans le lait, le blé et éventuellement dans d'autres céréales pourraient-elles être l'une des causes majeures de la sédentarisation et de la quasi universalité de l'adoption de ces aliments ?
http://www.ranprieur.com/readings/origins.html
18  L'alimentation paléolithique / Bases théoriques / L’alimentation sensorielle raisonnée le: 08 Août 2016, 04:58:30
J’ai ouvert ce topic pour vous présenter brièvement l’alimentation sensorielle raisonnée qui est une variante de l’alimentation instinctive ou Instinctonutrition. Elle a été mise au point par Dominique Guyaux.

Tout comme dans le cas de l’alimentation instinctive, les aliments sont consommés sous forme brute, c’est-à-dire sans cuisson, sans assaisonnement, sans mélange, sans extraction de jus, sans râper les aliments, etc… Les produits laitiers (issus de l’élevage) et le blé (très sélectionné) sont exclus.

L’alimentation sensorielle raisonnée apporte un plus très intéressant à l’alimentation instinctive quant à la gestion de la plage alimentaire. Elle définit 3 familles d’aliments en fonction de leur accessibilité naturelle par nos ancêtres :
- Les aliments de proximité accessibles quotidiennement : les légumes par exemple.
- Les aliments saisonniers accessibles par périodes : fruits saisonniers par exemple.
- les aliments aléatoires, accessibles rarement : fruits séchés, viandes de gros animaux, par exemples.

Un autre point intéressant est l’importance du monoaliment. La nature n’étant pas un supermarché, nos ancêtres ne devaient guère avoir l’occasion d’empiler plusieurs aliments au cours d’un même repas, excepté peut-être les aliments de proximité. Donc, l’alimentation sensorielle raisonnée consiste à consommer un seul aliment par repas le plus souvent possible, ceci sous-entend évidemment plusieurs repas par jour (de 4 à 6 pour donner une idée). Le jeune sensoriel (lorsque rien ne sent bon) fait naturellement partie de ce mode alimentaire.

Dominique Guyaux a effectué un gros travail scientifique validé par la soutenance d’un mémoire disponible gratuitement sur son site et intitulé :
« Du cru au cuit : une histoire des conduites alimentaires dans la lignée Homo
Du cuit au cru : une prospective sanitaire issue du passé »
De plus, son dernier livre est sorti récemment ; il s’intitule « l’éloge du cru ».
Lien du site : https://alimentationsensorielle.fr/
19  L'alimentation paléolithique / Sujets connexes / Re : Toxines et différence de températures : une compétence originelle oubliée ? le: 10 Juillet 2016, 18:11:09
Dans ce post, je vous livre les observations que j'ai pu faire lors de cette expérience. J'ai commencé au mois de février et j'ai pratiqué régulièrement (5 à 7 bains de 10 mn par semaine sur la presque totalité de la période) jusqu'à fin mai où j'ai stoppé pour voir ce qui se passerait.

La première chose que j'ai observée dès le second bain est un meilleur sommeil. C'est difficile d'expliquer en quoi car j'avais déjà un bon sommeil, disons que j'ai ressenti un plus. Bref, cette observation est assez négligeable.

La seconde est plus intéressante. J'ai une incontinence urinaire légère (perte de quelques gouttes d'urine par 24 heures) depuis deux ans. Je me suis dit qu'à mon âge, les muscles pouvaient sans doute se relâcher un peu et avec un protège-slip, ce n'est pas un problème. Après quelques jours de bains dérivatifs, cette incontinence a disparu. Après que j'ai stoppé les bains fin mai, cela s'est maintenu sur presque 4 semaines et c'est revenu.

La troisième est intéressante également. Il m'est arrivé une mésaventure durant laquelle j'ai pu constater une action du bain dérivatif sur des douleurs dentaires.
J'ai des dents dévitalisées et des bactéries se sont mises dans leurs racines, c'est courant d'après mon dentiste. Il m'a prescrit un nettoyage de racine pour détruire ces bactéries et éviter une infection ou un problème dans les mois ou années à venir. J'ai hésité car, pratiquant l'alimentation instinctive, je n'aime pas trop qu'on intervienne sur l'organisme mais ayant de très mauvaises dents depuis l'adolescence, je me suis laisser convaincre. Je l'ai fait pour plusieurs dents mais pour la dernière, il y a eu un soucis : cela a débouché sur un abcès dentaire ! Le dentiste consulté en urgence le jour de congé du mien puis mon dentiste m'ont confirmé qu'il s'agissait d'un effet secondaire pouvant parfois se produire.

(Entre parenthèses, le premier dentiste consulté m'a prescrit un antibiotique et de la cortisone. Le second, m'a prescrit un antibiotique seulement. Tous deux m'ont dit que je ne pourrai pas faire autrement et tous deux se sont trompés ! J'ai géré la douleur sans médicament d'une part et mon abcès s'est résorbé sans antibiotique et sans cortisone d'autre part.)

Je n'ai pas utilisé uniquement les bains dérivatifs pour calmer la douleur (et gérer l'infection) car 20 minutes de bain n'étaient efficaces que deux heures, donc c'était assez fastidieux la nuit et impossible la journée les jours où je travaillais, mais je n'ai pu que constater une action sur la douleur malgré le fait que celle-ci est particulièrement violente dans le cas d'un abcès dentaire.

Et maintenant
Je vais reprendre les bains dérivatifs car cela m'intéresse par rapport à mon problème urinaire. Je vais essayer un rythme de 3 à 4 bains de 10 minutes par semaine, cela devrait suffire je pense.
20  L'alimentation paléolithique / Sujets connexes / Re : Re : Sédentarisation et maladies le: 08 Juillet 2016, 21:10:25
Grimaçant Très drôle ! Ce toubib n'as pas remarqué qu'aucun animal sauvage adulte consomme des produits laitiers et que même leurs petits ne boivent pas le lait d'une autre espèce animale !

Oui, c'est quand même impressionnant, les conditionnements aveuglent.

Les quelques années qui ont précédé l'adoption de l'alimentation instinctive, le médecin m'avait trouvé une carence en calcium. Comme je consommais des produits laitiers 3 fois par jour, je m'en étais étonnée auprès de lui et il m'avait répondu qu'il ne suffisait pas de consommer des produits laitiers mais qu'il fallait aussi fixer le calcium, ce que je ne faisais pas manifestement. Il m'avait donc prescrit des comprimés de calcium que j'ai rapidement arrêtés car ils me coupaient l'appétit et je ne mangeais plus grand chose. Évidemment, la carence en calcium a disparu avec l'alimentation crue malgré cette "grave carence" en produits laitiers !
21  L'alimentation paléolithique / Ressources Internet et actualité scientifique / Re : Un regard critique de notre civilisation par un peuple naturel le: 08 Juillet 2016, 12:44:00
Merci François, je viens de regarder, c'est vraiment une belle vidéo, j'en suis toute retournée.
22  L'alimentation paléolithique / Sujets connexes / Sédentarisation et maladies le: 08 Juillet 2016, 12:25:54
La paléopathologie est l'étude de l'évolution des maladies dans les temps préhistoriques. Je suis tombée sur le texte suivant :

http://www.hominides.com/html/references/paleopathologie-paleolithique-0434.php

Si certaines maladies étaient déjà présentes avant la sédentarisation, c'est avec cette dernière que sont apparues des maladies nouvelles telles que, je cite (partie V) :

Citation
Les caries dentaires sont apparues, la céramique permettant de confectionner des purées et des bouillies qui les facilitent.
C’est aussi le début des maladies infectieuses, liées à la promiscuité des hommes et des animaux dans les villages et au brassage des populations. La tuberculose, entre autres, absente au Paléolithique, est sans doute d’origine animale, de même que beaucoup de maladies infectieuses (variole, lèpre, salmonelloses, ténia, typhoïde, charbon, grippes, rage, tétanos, syphilis, sans compter le sida et la maladie de Creutzfeldt-Jakob)

Citation
anémies hémolytiques, spondylarthrite ankylosante, syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter…

Des explications sont avancées (promiscuité, conditions de travail). Même si ces conditions de vie peuvent peut-être bien jouer, étonnant quand même que les modifications alimentaires ayant eu lieu à cette époque ne soient pas abordées.  Roulement des yeux
23  L'alimentation paléolithique / Ressources Internet et actualité scientifique / Re : Un regard critique de notre civilisation par un peuple naturel le: 08 Juillet 2016, 12:01:21
Le lien est mort, dommage...
24  L'alimentation paléolithique / Ressources Internet et actualité scientifique / Re : Les AGE apportés par les aliments le: 08 Juillet 2016, 11:59:57
Voici un texte récent, datant de 2014. Il s'agit d'un ensemble de recommandations émanant de l'académie nationale de pharmacie.

http://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations_Produits_de_glycation_adoptEes_Conseil_12.02.2014_suite_sEance_NP_19.02.2014_VF.pdf

La nocivité des acrylamides est donc parfaitement connue des autorité de santé. Reste à voir si des actions concrètes seront menées afin d'avertir les gens et de limiter au maximum l'apparition de ces substances dans l'alimentation.


25  L'alimentation paléolithique / Sujets connexes / Re : Vaccin Meningitec et rappel des lots défectueux le: 15 Avril 2016, 08:01:42
Signez la pétition pour que ces familles soient aidées.
Informez autour de vous, d'autres enfants sont peut-être touchés.


Cette affaire est à peine croyable.

Lorsque des parents osent avoir des doutes sur un vaccin du fait de problèmes de santé après vaccination, ils sont méprisés, tournés en ridicule, critiqués, ignorés, etc... par les médecins, les gouvernants et les laboratoires. Mais ça, on le sait, c'est habituel : personne ne doit toucher à l'aura des vaccins, tant pis pour les victimes.

Mais là, ce n'est pas le cas, ces parents ne remettent pas en cause le vaccin en lui-même ni le principe de la vaccination mais dénoncent les lots défectueux qui ont été retirés et demandent de l'aide. Si ces lots ont été retirés, c'est bien que le laboratoire soupçonnait un problème de fabrication ou quelque chose comme ça.

Je viens de lire le témoignage édifiant de Coralie, une maman. Sa fille a commencé à avoir des symptômes quelques heures après l'injection et depuis deux ans, cela ne cesse pas : fièvres inexpliquées, éruptions cutanées, douleurs abdominales quotidiennes, diarrhées à répétitions, troubles alimentaires et du sommeil. Les médecins étant impuissants à soulager son enfant et à expliquer ce qui lui arrive, c'est elle même qui a fini par faire le rapprochement avec le vaccin à force de recherches. Déjà là, c'est limite, ce n'est quand même pas à la maman à faire le rapprochement mais au médecin ! Lorsqu'elle a parlé de cela à son médecin, il lui a répondu que c'était n'importe quoi. (Cela se comprend dans le sens où un médecin osant ne serait-ce que se poser des questions sur un vaccin risque des ennuis mais c'est assez inhumain.)

Mais il y a eu pire : un collectif de parents concernés s'est formé, ils ont écrit à la ministre de la santé pour lui demander de l'aide et l'ouverture d'une cellule de crise. Il n'y a pas eu de réponse. C'est pourquoi ils ont lancé une pétition qui demande l'aide de la population pour que le ministère se décide à bouger. Finalement, grâce aux signataires, les parents ont rencontré le directeur général de l’ANSM qui leur a dit qu'il n'y avait pas de problème avec ces lots contaminés ! Autrement dit, c'est toujours la même chose : indifférence et mépris pour la santé ou la vie des enfants dès qu'un vaccin est suspecté.

Il y a déjà eu des contaminations de vaccins et d'après le Dr Jean-François Saluzzo qui a travaillé à l'institut Sanofi Pasteur, il y en aura encore. La moindre des choses, c'est d'aider les gens lorsque cela se produit mais les familles sont laissées à l'abandon, n'ont pas de réponse, ne savent pas quoi faire pour soulager ou soigner leurs enfants, etc... alors que ce sont les gouvernants et les médecins qui insistent pour que les enfants soient vaccinés. Et quand il y arrive un problème, tout ce beau monde se défile ! Ces gens perdraient-ils leur humanité ?

Cela peut arriver à tous, vos enfants, petits-enfants, neveux, nièces, enfants de vos amis, etc... Aidez-les, signez la pétition, la population doit se mobiliser puisque nous ne pouvons compter ni sur le monde médical ni sur nos élus.

Pétition :
https://www.change.org/p/des-milliers-d-enfants-en-danger-%C3%A0-cause-du-vaccin-meningitec-ouvrez-une-cellule-de-crise

Et faites passer l'information autour de vous, communiquez les numéros de lots, d'autres enfants peuvent peut-être être touchés.
26  L'alimentation paléolithique / Sujets connexes / Vaccin Meningitec et rappel des lots défectueux le: 14 Avril 2016, 13:33:19
En septembre 2014, le laboratoire CSP effectuait un rappel de lots de vaccins Meningitec :

Citation
Le laboratoire CSP, en accord avec l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), procède au rappel de l'ensemble des lots actuellement sur le marché du vaccin MENINGITEC suspension injectable en seringue préremplie (CIP 3400938150100). Ce rappel est effectué à titre de précaution suite à la détection de particules anormalement présentes au sein de certaines seringues de ce vaccin.
Une mesure similaire est organisée à l'échelle européenne.
(https://www.vidal.fr/actualites/14150/vaccin_meningitec_rappel_de_tous_les_lots_et_recommandations/)


Actuellement, des familles dont les enfants ont été vaccinés avec des seringues issues de ces lots (listés à la fin du post) sont actuellement en procès en France et en Italie car leurs enfants ont développé des troubles de santé assez sérieux qu'elles imputent au vaccin. Maître Ludot (avocat) a demandé à un laboratoire italien d'analyser un échantillon du vaccin et d'après ce laboratoire, des quantités non négligeables de nanoparticules n'ayant rien à faire dans une solution injectable ont été trouvées. Des experts et la justice vont devoir faire la lumière sur cette affaire et déterminer si oui ou non, les problèmes de santé de ces enfants peuvent avoir un rapport avec le vaccin reçu. En attendant, l'UNACS (Union Nationale des Associations Citoyennes de Santé) met une page facebook à disposition des personnes pouvant être concernées :
https://www.facebook.com/UNACS-Union-Nationale-des-Associations-Citoyennes-de-Sant%C3%A9-529823483823422/?ref=py_c


Un article :
http://www.parismatch.com/Actu/Sante/Vaccin-Meningitec-scandale-sanitaire-imminent-942475


Remarque personnelle : une question semble quand même se poser : les échantillons analysés par le laboratoire italien ne feraient pas tous partie des lots rappelés. Des lots contaminés, autres que ceux rappelés, auraient donc pu être injectés à des enfants. Affaire à suivre en tout cas.


Citation
Au total, 21 lots sont concernés :
• Lot n° G76688 (péremption 09/2014)     
• Lot n° G96210 (péremption 09/2014)   
• Lot n° G97607 (péremption 09/2014)     
• Lot n° H25993 (péremption 09/2014)     
• Lot n° H25995 (péremption 11/2014)     
• Lot n° H62941 (péremption 02/2015)     
• Lot n° H91914 (péremption 02/2015)     
• Lot n° H59032 (péremption 06/2015)     
• Lot n° J13265 (péremption 02/2015)   
• Lot n° J13267 (péremption 02/2015)   
• Lot n° J13270 (péremption 09/2015)
• Lot n° G80916 (péremption 09/2014)   
• Lot n° G96221 (péremption 09/2014)
• Lot n° H25992 (péremption 09/2014)
• Lot n° H25994 (péremption 09/2014)
• Lot n° H31320 (péremption 11/2014)
• Lot n° H62959 (péremption 02/2015)
• Lot n° H52324 (péremption 06/2015)
• Lot n° H59035 (péremption 06/2015)
• Lot n° J13266 (péremption 02/2015)
• Lot n° J13268 (péremption 06/2015)
(Lien : https://www.vidal.fr/actualites/14150/vaccin_meningitec_rappel_de_tous_les_lots_et_recommandations/)
27  L'alimentation paléolithique / Ressources Internet et actualité scientifique / Re : Re : Les AGE apportés par les aliments le: 07 Mars 2016, 17:28:47
Ou bien l'effet de l'irradiation peut être dramatique dans certains cas (aliments riches en lipides ?)

Je serais tentée de le penser au vue d'une expérience que j'ai été amenée à vivre au début où je pratiquais l'alimentation instinctive. Un seul avocat du commerce courant, que j'avais acheté et consommé car j'avais très envie d'avocat et qu'il n'y en avait pas en bio depuis quelque temps, en a été la cause. J'ai pris des maux de ventre (du côté droit), j'avais des nausées, je ne mangeais presque rien, je n'allais plus à la selle malgré la casse. Au bout de quelques jours, le médecin consulté soupçonnant une appendicite, j'ai vu un chirurgien qui a démenti. La prise de sang effectuée a mis en évidence un taux très "anormal" d'éosinophiles et les médecins se demandaient ce que j'avais. Heureusement, dans le même temps, une personne m'a conseillée de forcer sur l'arrêt de la casse ce qui a permis à mon intestin d'évacuer des selles dont la couleur était... verte avocat ! Tout est alors rentré dans l'ordre.
28  Les membres / Rencontres et évènements / Re : Propriété à vendre, idéale pour instinctos / crudivores le: 06 Mars 2016, 14:29:21
Ça a l'air d'être une belle maison mais je pense que ce serait bien de poster plus de photos.
29  L'alimentation paléolithique / Sujets connexes / Re : Compte rendu de notre 1ere Marche itinérante en Espagne le: 25 Février 2016, 05:06:21
Vraiment intéressant.
30  L'alimentation paléolithique / Sujets connexes / Toxines et différence de températures : une compétence originelle oubliée ? le: 21 Février 2016, 08:41:39
Le drainage des toxines par la différence de températures : une compétence originelle oubliée ?

La (re)découverte de Louis Kuhne :
A vingt-cinq ans, Louis Kuhne a les poumons gravement malades et s'installe dans une ferme à la campagne pour se reposer. Sa petite chienne se casse une patte. Louis Kuhne observe que sa chienne lèche alternativement son sexe et la patte cassée. Au bout de huit jours, elle est sur ses pattes et reprend une vie normale. Quant à lui, sa maladie progresse (fièvre, violents maux de tête). Et c'est alors qu'il a une idée géniale : sa chienne n'a surement pas besoin de se lécher le sexe à longueur de journée dans le seul but d'être propre, il doit y avoir autre chose. Alors, il fait un essai : avec un morceau de tissu, il mouille le bout de son sexe à l'eau froide. Très rapidement, les maux de tête diminuent et la fièvre baisse, il va beaucoup mieux.

Cette expérience l’amena à étudier les lois de la nature et à mettre au point une méthode naturelle utilisant l'eau, l'air, le chaud, le froid et une certaine hygiène alimentaire (même s'il n'est pas allé jusqu'au cru) pour drainer les toxines de l'organisme qui ont, comme nous le savons déjà, une énorme responsabilité dans la survenue et/ou la complication des maladies.

En 1893, il publie "La nouvelle science de guérir", ouvrage dans lequel il expose les résultats étonnants qu'il obtient, sans aucun médicament, sur des maladies telles que la tuberculose, la variole, la diphtérie, la lèpre, le cancer, le diabète, l’arthrite, les déviations de colonne, la constipation, les caries dentaires, l’épilepsie, les maladies mentales, l’asthme etc... Son approche de la maladie nous éclaire également sur les coupures, les contusions, les brûlures, les morsures et les venins (insectes, vipères).

Je suis en train de lire ses livres et je trouve que même pour nous qui pratiquons l'alimentation instinctive, les livres de Louis Kuhne peuvent nous apporter des informations très intéressantes. J'ai d'ailleurs essayé, pour des "bobos" certes, mais j'ai eu des résultats étonnants, je vous en parlerai dans un post ultérieur.

Les livres de Louis Kuhne ne sont plus édités mais vous pouvez les trouver sous forme de fichiers pdf ici :
http://www.peupleconscient.com/edenum/nouvellesciencedeguerir/

D'autre part, France Guillain a écrit un livre présentant l'une des composantes de la méthode de Louis Kuhne et qu'il avait intitulé "les bains de siège à friction" (= se mouiller le sexe à l'eau froide) dans lequel elle donne les modalités pratiques : "les bains dérivatifs" aux éditions Jouvence.
Pages: 1 [2] 3
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !