PALEOCRU
19 Juin 2021, 14:39:24 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: 25 Mai 2021, 14:48:10 
Démarré par denisbooks - Dernier message par pierre
La vidéo ne s'y trouve plus. évidemment(...)

 2 
 le: 25 Mai 2021, 08:53:40 
Démarré par denisbooks - Dernier message par pierre
Bonjour,

Pour moi, GCB ne saurait être tenu responsable de "l'échec social" de l'instincto. Certes, il aurait pu faire mieux, par exemple en traduisant "La guerre du cru" et/ou "Manger vrai" dès leurs sorties. 

Si échec il y a, je le mettrais plus sur le fait que les théories développées sont limitées car focalisées principalement sur l'alimentation et ceci sur un plan essentiellement «mécanique» ; certes, la santé et le bien-être en dépendent énormément, mais pas seulement. Notre existence inclut des aspects relationnels et émotionnels, ainsi qu'un mode de vie n'ayant cesse d'évoluer pour le meilleur ou pour le pire. A l'exception de quelques peuplades reculées, nous avons connu des étapes majeures telle la sortie de la forêt, le feu, l'agriculture, les colonisations, la technologie etc. A chaque fois, nous nous sommes adaptés et avons profondément changé nos modes de vie sans trop regarder en arrière.

Ce n'est pas seulement l'alimentation cuite qui est "mauvaise" : le fait de vivre dans des structures bétonnées, de conduire des véhicules, aller au travail, passer entre 4 et 12 heures par jour assis devant un écran ou vautré sur un canapé, le stress lié aux conflits de voisinage, celui des guerres, la pression familiale, celle des amis et bien d’autres aspects affectent notre santé physique et mentale et bien sûr, notre manière d’appréhender notre alimentation.
Tout cela ne saurait invalider les trouvailles de GCB et autres, mais fournit une éventuelle piste pourquoi il parait si difficile  de « gagner la guerre du cru » envers et contre tout(s).


 3 
 le: 26 Décembre 2020, 07:08:12 
Démarré par François - Dernier message par François
Signalé par André Paillet dans Instincto sur Facebook:
Les animaux ont, d'instinct, une alimentation équilibrée, pourquoi pas nous ?
Citation
Dans un livre intitulé Eat Like The Animals, deux professeurs, David Raubenheimer et Stephen Simpson, de l'Université de Sydney, répondent à des questions, qui nous concernent tous, sur l'équilibre alimentaire en le comparant avec celui des animaux. Faut-il manger comme les animaux ?

En effet, pendant plus d'une vingtaine d'années, ces deux professeurs, du Charles Perkins Centre et de l'école des sciences de la vie et de l'environnement à l'Université de Sydney, ont étudié l'appétit chez les animaux et ont fini par conclure qu'ils savent, instinctivement, ce qu'ils doivent manger pour avoir une alimentation équilibrée, chose que les êtres humains ne semblent pas comprendre.

"Les animaux possèdent cinq appétits : les protéines, les glucides, les graisses, le sel et le calcium", a expliqué le professeur Raubenheimer, tout en ajoutant que "l'appétit a un rôle essentiel pour communiquer les besoins du corps au cerveau."

D'après les experts, l'environnement alimentaire moderne a été tellement modifié que "nos appétits ne peuvent plus travailler ensemble", alors que dans les environnements alimentaires naturels, ceux-ci coopèrent et guident les animaux vers une alimentation équilibrée. (...)

 4 
 le: 04 Août 2020, 16:48:12 
Démarré par Fred - Dernier message par Guy-Claude Burger
C'est bien là l'éternel dilemme de notre médecine moderne : le processus physiologique qui tantôt guérit tantôt nuit et tue. Difficile d'établir des théories cohérentes sur cette base ambivalente. Tout cela parce qu'elle néglige la pollution culinaire des organismes.

Votre homéopathe est un bon exemple de cette occultation. Mais je le comprends : si ses patients se mettaient à votre régime, il serait vite au chômage...

 5 
 le: 31 Juillet 2020, 15:02:07 
Démarré par Fred - Dernier message par Amaryllis
Pourtant, la médecine reconnait l'utilité du processus inflammatoire en tant que processus de défense en cas de blessure, piqûre d'insecte, microbe, mais la réflexion ne va pas plus loin, elle n'envisage pas qu'il puisse y avoir des substances dans l'organisme qui puissent provoquer des débordements inflammatoires.

Et puis, je ne suis pas sure que nos savants aient bien envie de creuser.

J'ai une petite anecdote : au début de l'instincto, j'étais assez inquiète car je n'avais pas l'habitude de ne pas être malade, j'étais contente bien sûr mais du temps de la cuisine, je voyais le médecin plusieurs fois par an. Et tout d'un coup, je n'avais plus de raison d'y aller. Mine de rien, je trouvais ça assez déstabilisant même si j'étais ravie. Donc, une fois par an, j'allais voir un homéopathe pour une visite de contrôle. Je lui avais expliqué brièvement. Et la troisième année, voilà qu'il me dit que je ne devrais pas m’embêter avec cette alimentation crue, que je pouvais reprendre la cuisine, qu'il y avait de très bons médicaments pour soigner l'asthme ! Je n'en croyais pas mes oreilles ! Par contre, à aucun moment il n'a cherché à en savoir plus.

 6 
 le: 25 Juillet 2020, 23:20:59 
Démarré par Fred - Dernier message par Guy-Claude Burger
C'est toujours l'inflammation qui produit les symptômes et les lésions dans la plupart des maladies. Il suffit dès lors de normaliser les processus inflammatoires pour que les dites maladies ne fassent plus de lésions ni de symptômes.

Du coup, il faut se demander pourquoi elles existent, et l'on s'aperçoit qu'elles sont pour la plupart des processus de maintien ou de rétablissement de l'intégrité de l'organisme, donc utiles.

La médecine n'a pas pu voir la chose, pour la simple raison que l'alimentation traditionnelle désorganise les processus inflammatoires par l'effet de la pollution culinaire des organismes chez pratiquement tous les individus.

D'où le paradoxe médical qui revient à "soigner" les maladies, en réalité à contrecarrer les processus inflammatoires, et donc à empêcher les organismes de travailler pour leur intégrité.

Alors qu'il suffit de supprimer les dénaturations culinaires pour rétablir la régulation naturelle de l'inflammation et donc permettre au corps de maintenir sa santé.

 7 
 le: 22 Juillet 2020, 12:22:41 
Démarré par Fred - Dernier message par Amaryllis
Une confirmation que le problème n'est pas le virus, mais bien l'emballement de la réaction immunitaire.


J'ai l'impression que beaucoup de maladies sont concernées par un emballement du système immunitaire : maladies auto-immunes, asthme, etc. C'est bien ça ?

 8 
 le: 22 Juillet 2020, 12:14:14 
Démarré par Amaryllis - Dernier message par Amaryllis
Bonjour

J'aimerais savoir comment nourrir des cailles pour avoir des œufs aptes à la consommation instincto.

Merci à ceux qui pourront me renseigner.

 9 
 le: 03 Juin 2020, 22:43:16 
Démarré par denisbooks - Dernier message par denisbooks
C'est juste énorme cette video où Douste Blazy raconte le contenu d'une discussion dans un cercle CHattam House ( rencontre très prisées en petit comité où les experts débattent entre eux de la situation internationale ) dans laquelle le patron du LANCET fait l'aveu que les labos ont désormais une puissance de frappe qui peut manipuler  tous les scientifiques même les plus honnêtes

https://www.youtube.com/watch?v=HAcstIBsd6c&fbclid=IwAR2Cggrv0fV6ejcOFcWkNqEFVDY8O0PJWMBPya4v5b3bOtpqup9kFWcfm-Q


Evidement pour nous rien de nouveau sous le soleil. Mais pour que ca sorte sur BFMTV faut vraiment qu'il y ait un mini tremblement de terre dans les rédactions.

Ce genre d'aveu, c'est un peu  du même tonneau que le discours de fin de mandat d'Eisenhower mettant en garde l'Amerique sur la montée du complexe militaro industriel
https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_fin_de_mandat_de_Dwight_D._Eisenhower

Douste Blazy aussi est en fin de carrière et n'a visiblement plus rien à perdre pour oser une telle sortie.....

 10 
 le: 11 Mai 2020, 21:47:20 
Démarré par Fred - Dernier message par Bertrand

Vu sur YouTube, les explications du Dr Raoult à propos de la Covid-19 :

https://youtu.be/Bh5exajcXlk?t=496

Selon le Dr Raoult la maladie de la Covid-19 passe par 3 phases :

1 : phase virale sans symptômes ou avec peu de symptômes
2 : phase virale plus réponse immunitaire
3 : phase réponse immunitaire avec disparition du virus

Ce qui conduit à la mort, ce n'est pas le virus en lui-même mais plutôt la réponse immunitaire.

D'où ses préconisations thérapeutiques : Il est contre le Remdesivir (anti-viral) trop risqué et qui n'a d'effet qu'en phase 1 ou 2 alors que la maladie est à un stade bénin. Par contre il préconise la chloroquine qui n'a pas d'effet contre le virus mais qui peut contribuer à limiter l'emballement de la réponse immunitaire, car c'est bien elle la responsable des dégâts irréversibles dans les poumons.

Une confirmation que le problème n'est pas le virus, mais bien l'emballement de la réaction immunitaire.

Pages: [1] 2 3 ... 10
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !