PALEOCRU
24 Février 2021, 15:06:35 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue!
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les AGE apportés par les aliments  (Lu 3477 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Bertrand Seguy
Invité
« le: 29 Avril 2011, 20:09:28 »

Vu sur le site lanutrition.fr :

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/bien-cuisiner/les-modes-de-cuisson/les-age-apportes-par-les-aliments.html

Le site donne des valeurs d'AGE mesurées sur un certain nombre d'aliments.

Quelques surprises :

  • La valeur maximum d'AGE (265 000 UE/g) est donnée pour le beurre, qui pourtant n'est pas cuit et ne contient que très peu de sucre ! Peut-être l'effet de l'alimentation de la vache, à base de céréales cuites ?
  • L'avocat (15 800 UE/g)  a un score légérement supérieur aux frites fastfood (15 200 UE/g) et nettement plus que les frites maison (6 900 UE/g). Serait-ce un effet de l'irradiation ? on peut le penser si on considère que tous les autres fruits crus sont en dessous de 230 UE/g.
  • Le jus d'orange frais obtient 3 UE/ml contre 56 UE/ml pour le jus d'orange en brique. On voit l'effet de la pasteurisation.

Bertrand

Journalisée
corbe
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24



Voir le profil
« Répondre #1 le: 01 Mai 2011, 07:22:55 »

Déjà il faudrait savoir quels AGE ont été testés, il y en a une foule (de connus et d'inconnus...)
Ils incluent surement des ALE, car les scores des aliments riches en lipides sont étonnants.

Cela semble tout de même étrange pour l'avocat ! Ou bien l'effet de l'irradiation peut être dramatique dans certains cas (aliments riches en lipides ?)

Pour le beurre : la pasteurisation pourrait expliquer ce taux. Il contient du lactose et de la caséine en petite quantité, mais ils sont très réactifs.

A noter qu'en français on emploie le terme "AGE" pour Acide Gras Essentiels, d'où une confusion possible.
Exemple : 10 pages de discussion souvent à coté de la plaque !  Roulement des yeux
http://www.lanutrition.fr/le-forum/lipides-glucides-proteines/8398-la-toxicite-des-age.html
Je n'ai même pas pu retrouver l'article dont il est question sur le site, mais il doit s'agir de celui-ci :
http://dbloud.free.fr/acrylamide.htm
« Dernière édition: 01 Mai 2011, 07:31:45 par corbe » Journalisée

"La nature n'a besoin d'aucun remède – elle ne demande que l'opportunité d'exercer sa propre prérogative d'auto-guérison." J. H. Tilden
Amaryllis
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 41



Voir le profil
« Répondre #2 le: 07 Mars 2016, 17:28:47 »

Ou bien l'effet de l'irradiation peut être dramatique dans certains cas (aliments riches en lipides ?)

Je serais tentée de le penser au vue d'une expérience que j'ai été amenée à vivre au début où je pratiquais l'alimentation instinctive. Un seul avocat du commerce courant, que j'avais acheté et consommé car j'avais très envie d'avocat et qu'il n'y en avait pas en bio depuis quelque temps, en a été la cause. J'ai pris des maux de ventre (du côté droit), j'avais des nausées, je ne mangeais presque rien, je n'allais plus à la selle malgré la casse. Au bout de quelques jours, le médecin consulté soupçonnant une appendicite, j'ai vu un chirurgien qui a démenti. La prise de sang effectuée a mis en évidence un taux très "anormal" d'éosinophiles et les médecins se demandaient ce que j'avais. Heureusement, dans le même temps, une personne m'a conseillée de forcer sur l'arrêt de la casse ce qui a permis à mon intestin d'évacuer des selles dont la couleur était... verte avocat ! Tout est alors rentré dans l'ordre.
Journalisée
Amaryllis
Newbie
*

Karma: 0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 41



Voir le profil
« Répondre #3 le: 08 Juillet 2016, 11:59:57 »

Voici un texte récent, datant de 2014. Il s'agit d'un ensemble de recommandations émanant de l'académie nationale de pharmacie.

http://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations_Produits_de_glycation_adoptEes_Conseil_12.02.2014_suite_sEance_NP_19.02.2014_VF.pdf

La nocivité des acrylamides est donc parfaitement connue des autorité de santé. Reste à voir si des actions concrètes seront menées afin d'avertir les gens et de limiter au maximum l'apparition de ces substances dans l'alimentation.


Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !